Voyage

9 Jours en Corse avec bébé

Vous êtes peut-être quelques uns à réfléchir à une destination pour cet été avec votre bébé. Je vais probablement vous orienter dans cet article 😁

Depuis l’arrivée de Gabriel, on choisit des destinations pas très lointaines pour éviter les longs trajets. On hésitait entre la Corse et Lisbonne ! Vous avez compris quel a été notre choix 😊

Nous sommes partis 11 jours soit 9 jours pleins sur place, direction Ajaccio. Le trajet en avion est assez court. Environ 1h30 de Paris donc parfait pour bébé.

Sur place, nous avons loué une voiture avec un siège auto. Je vous en parle à la fin de l’article dans les infos pratiques 😉

Mais avant je vais vous faire voyager un peu. C’est parti !

J1 : Ajaccio et la route des Sanguinaires

Pour le début notre séjour, nous avons visité Ajaccio bien sûr !

On séjournait dans le petit village d’Alata, à 15 minutes en voiture du centre ville. On préférait loger dans une ville annexe pour être au calme mais je vous explique tout ça à la fin l’article 😉

On a passé la matinée à se promener : les ruelles de la vieille ville, la place Foch (où se trouve le marché), le port Tino Rossi et la côte.

Quand on habite en ville (un peu à la campagne quand même ^^) ça nous dépaysage tellement d’être au bord de la mer.

Gabriel s’arrêtait tout le temps pour regarder la mer, c’était trop mignon ^^

Il l’avait déjà vue à Saint Malo l’année dernière mais maintenant qu’il est plus grand, il s’intéresse tellement aux nouvelles choses 😍

En allant sur le port, on s’est arrêté sur “les stands” qui proposent plusieurs excursions en bateau. On en a profité pour en réserver une pour les Iles Sanguinaires pour le lendemain.

Il y a plusieurs types de bateaux mais avec un bébé pas trop le choix évidemment, c’était le plus gros bateau. Le billet pour un adulte est de 27 euros.

Réservation faite, on est retourné dans le centre ville à la recherche d’un bon resto. Il y en a plusieurs près du port mais comme la route est juste à côté, c’est un peu bruyant donc pas l’idéal je trouve.

On s’est assis à la terrasse de ” U Campanile Chez Pascale “. Le restaurant se trouve près de la Cathédrale d’Ajaccio dans une ruelle toute mignonne (Rue Saint Charles).

On a tous les deux super bien mangé ! Il y a des spécialités corses et c’est du fait maison. Les serveurs sont très sympas. On ressent vraiment cette ambiance familiale.

Pour ma part, un sauté de veau aux olives avec de la polenta (15 euros) et en dessert un moelleux chataigne (7euros) une tueriiiie !

Pour papa, seiches à l’ajaccienne (22 euros) et un fiadone en dessert (7 euros). Le fiadone est un gateau corse composé de Brocciu (qui est un fromage corse). C’était extra, je vous conseille vivement cet endroit !

Gabriel mangeait les plats avec nous et on emmenait le nécessaire dans son sac à langer pour compléter son repas. Pour le coup, il a pu goûter de nouvelles choses et malgré la sauce, il a bien aimé la seiche.

Après le déjeuner, sieste pour bébé dans la poussette. On a profité de l’heure de dodo pour se balader et longer la mer.

Au réveil de Gabriel, direction la route des Sanguinaires en voiture.

On s’est garé sur le parking gratuit des Iles Sanguinaires et commencé une marche. Avec bébé, c’était assez sport mais le paysage en vaut le détour !

On a longé le reste de la route des Sanguinaires à pied en direction de la tour Génoise de la Parata. Il y a un environ 20 minutes de marche en partant du parking.

Prendre la poussette n’est pas possible pour cette balade, donc si vous avez un bon porte bébé de randonnée c’est parfait ! Et n’oubliez pas de mettre des baskets c’est préférable 😁

La Parata est un endroit superbe alors si vous allez à Ajaccio, n’oubliez pas d’aller jusqu’à la tour Génoise.

J2 : Ajaccio et excursion sur les Iles Sanguinaires

Pour cette deuxième matinée en Corse, nous sommes retournés à Ajaccio.

On a commencé par visiter la Cathédrale qu’on avait pas pu faire la veille car elle était fermée.

Nous avons aussi visité une exposition de Playmobil sur la vie de Napoléon : Naporama.

L’entrée est de 3 euros par adulte. C’est assez restreint mais la dame sur place est très gentille et nous a même donné quelques explications sur l’expo.

Bon par contre il faut être à l’affût avec bébé pour qu’il ne touche pas aux petits Playmobil 🧐

Le midi, on voulait absolument manger sur le marché d’Ajaccio qui se trouve Place Foch juste devant la mairie.

C’est une bonne astuce pour goûter les spécialités de la ville. Bastelle figatellu / blette, beignet au Brocciu, Coppa, Lonziu, fromage corse, des fruits et légumes, bref on s’est régalé. !

Il y a plusieurs bancs pour manger sur la place. D’ailleurs on n’était pas les seuls à avoir eu cette idée 😌

En début d’après midi, on a rejoint le point de RDV pour l’excursion sur les Iles Sanguinaires (sur le port).

On a pris la poussette avec nous pour que ce soit plus simple avec Gabriel.

En arrivant on l’a vite replié ! Les chemins sont assez rocailleux donc un peu galère à monter.

Du coup, on a porté bébé sur l’île. Heureusement il a aussi voulu marcher tout seul comme un grand.

Nous sommes restés un peu moins d’une heure sur place et c’était un peu court. On a juste eu le temps de monter en haut de l’île et de redescendre pour rejoindre le bateau à 16h20. Dommage… 😕

Sur l’île, les paysages sont vraiment magnifiques, on a pu voir la pointe de la Parata où se trouve la tour Génoise.

Aussi, l’équipage du bateau est au top, ils sont tous super sympa.

Il est possible d’acheter des boissons sur le bateau et je peux vous dire qu’après une bonne marche ça fait plaisir 😎

Concernant le trajet, il y en a pour environ 40 minutes pour rejoindre les Îles Sanguinaires. On est rentré au Port d’Ajaccio vers 17h.

C’était une super journée ! Ce qui était dommage c’était le peu de temps passé sur place mais très sincèrement les paysages valent le coup 😉

J3 : Isolella

Le matin on est allé en direction du sentier des Crêtes pour se promener et voir de beaux paysages.

On ne savait pas trop à quoi s’attendre en arrivant. J’avais juste lu que c’était à faire.

En commençant la promenade, on a compris que ce serait trop compliqué avec Gabriel. Du coup, on a vite fait demi-tour.

Je pense que c’est plutôt une randonnée accessible aux personnes qui ont un très bon niveau de marche. Avec bébé ce n’est donc pas à faire 🤷🏻‍♀️

Du coup, changement de programme, on est allé sur la plage d’Isolella. Il faisait franchement meilleur. C’était moins étouffant. Oui, parce que ce jour là il y avait une chaleur insoutenable 🥵

En arrivant sur la plage, on était tout seul. C’était vraiment agréable d’avoir la plage pour nous.

Bébé a passé la matinée à s’éclater avec son sceau, sa pelle et son rateau. Il a adoré !

Le midi, on a déjeuner sur la plage. Heureusement, on avait prévu un petit pique nique dans le sac.

Dans l’après-midi on a changé d’endroit mais toujours sur Isolella. Ce coup-ci on n’était plus tout seul.

On ne s’est pas baigné, enfin on n’a pas eu le courage d’aller bien loin. L’eau était assez froide 🥶

On a quand même passé une super journée. Gabriel était trop heureux, c’était la première fois qu’il jouait dans le sable au bord de la mer.

Il s’est super bien amusé et c’était franchement le principal 😍

J4 : A Cupulatta et Vizzanova

Pour ce 4ème jour sur place, direction A Cupulatta, un parc de 2 hectares avec des tortues terrestres et marines.

Le parc se trouve à Vero (25 minutes en voiture d’Ajaccio). L’entrée est de 12 euros par adulte et gratuite pour les moins de 5 ans.

Il y a un snack à l’entrée. De notre côté, nous avions prévu un petit pique nique pour le déjeuner donc je ne pourrai pas vous donner mon avis.

Le parc est très sympa et reposant. Il est bien entretenu et c’est une bonne balade en famille.

Pour vous donner une idée, nous sommes restés environ 2 heures (oui oui 2 heures 😅). Bon vous vous douterez que nous avons pris notre temps avec bébé.

Gabriel a adoré, il a marché pendant toute la balade en suivant les chemins.

En début d’après midi, on a repris la voiture direction Vizzanova (à environ 30 minutes du parc).

On a profité de la sieste de bébé pour faire “une randonnée” en voiture (à défaut d’en faire une à pied haha). C’était vraiment chouette, il y a des vues de fous.

À son réveil , on s’est arrêté sur le parking du fort de Vaux (toujours à Vizzanova).

Nous avons grimpé jusqu’au fort seulement mais il est possible de rejoindre la cascade des anglais plus loin. Par contre, je ne suis pas sûre que ce soit très simple avec un petit (on a déjà eu un peu de mal à accéder au fort).

Vous verrez que c’est un peu en ruine malheureusement.

Pour le goûter, nous nous sommes arrêtés à “La halte du prince” proche du fort de Vaux. C’est un endroit agréable et leurs glaces sont au top !

J’ai choisis nougat/châtaigne et papa clémentine/pain d’épices.

On a ensuite repris la route pour rentrer tranquillement. Ce qui est agréable en Corse c’est que même en voiture, on a le droit à des paysages sublimes !

J5 : Piana

Nous sommes arrivés à Piana pour l’heure de midi. On a roulé environ 1h30 en partant d’Alata.

Il y a 3 ou 4 restaurants dans le centre ville, on a choisi “La Voûte“.

En général, on regarde toujours les avis sur internet avant et celui là était hyper bien noté.

Le personnel est accueillant et la gérante nous a rapidement apporté un siège pour bébé.

On a tous les deux choisis les plats du jour : carré d’agneau, frites pour papa (25 euros) et filet de Liscia avec des pommes de terres persillés pour moi (14.50 euros).

On était un peu déçu des frites qui n’étaient maison… Par contre le reste était très bon et bien cuit. Bébé s’est aussi régalé.

En dessert, mousse de châtaigne (6.50 euros) et pour moi flan à la châtaigne (7.50 euros).

Le repas était très bon et léger (peut-être un peu trop léger pour moi 😆).

Après ce déjeuner, on s’est promené dans Piana. Il y a un point de vue magnifique du côté de la mer.

En milieu de journée, on s’est posé sur la plage d’Arone qui se trouve à 20 minutes environ du village.

Il y a des grosses vagues donc ce n’est pas trop une plage pour les petits. Gabriel s’est quand même amusé au bord de l’eau à jouer avec ses petits jouets.

En revanche, papa s’est bien éclaté dans les vagues (d’ailleurs, il y en avait d’autres qui s’y amusaient aussi 😜).

J6 : Plage de la Terre Sacrée et plage d’argent

Cette journée fut dédiée à la plage !

En fin de matinée on est allé à la plage de la Terre Sacrée qui se trouve sur la route des Sanguinaires. En regardant sur Internet, cette plage ressortait assez souvent. On nous l’avait aussi conseillée lors de notre excursion en bateau le 2ème jour.

Il y a un parking juste à côté de la plage donc très pratique.

C’est une très belle plage. Il y a deux coins pour se baigner : le petit coin près du monument de la Terre sacrée (là où nous étions) et l’autre coin qui est plus vaste. Par contre, la baignade n’est pas surveillée à cet endroit.

J’ai adoré cette plage au sable fin. On a pied assez loin. C’était donc génial de se baigner avec Gabriel.

Le midi, on a déjeuner à la paillote “Le Week End” juste en face de la plage. Le personnel est super sympa et il y a une bonne ambiance.

Les plats ne sont pas donnés mais c’était excellent. Papa a pris du poisson (Loup) et moi des pâtes aux palourdes.

J’avais tellement faim que j’ai même oublié de prendre le plat de papa en photo 🤭

Pour ma part, je n’ai pas pris de dessert car j’étais vraiment calée. Papa a pris un moelleux au chocolat (surgelé). Je ne sais pas si c’est le cas pour tous les desserts.

En tout cas, c’est une bonne adresse pour déjeuner ! Il propose des sièges bébés également 😉

En fin de journée, on s’est rendu à la plage d’argent à Pietrosella (environ 35 minutes en voiture d’Ajaccio).

Pareil que pour la plage de la Terre Sacrée, j’avais regardé sur Internet.

C’est une trèèss grande plage. Pour se garer, ce n’est pas le plus pratique, il faut se mettre au bord de la route en créneau mais il y avait pas mal de places.

La plage n’était pas bondée mais il y avait quand même du monde. Elle est tellement grande qu’on a trouvé une place rapidement.

Là encore, on a pied assez loin (même très loin). L’eau est claire, c’est vraiment agréable de se baigner. Il y avait aussi de belles vagues mais pas aussi grosses qu’à la plage d’Arone à Piana.

Elle est idéale avec les petits mais j’ai préféré celle de la Terre Sacrée.

J7 : Cargèse

Nous sommes arrivés à Cargèse pour midi. Il y a 1 heure de route d’Alata.

On a décidé de manger sur le port. La ville de Cargèse est sur une montagne donc il faut redescendre pour accéder au port.

Par contre ne faites pas comme nous. On ne savait pas qu’il y avait des places pour se garer donc on a laissé la voiture plus haut dans le village et descendu à pied (et en poussette) !

Le pire, c’était de remonter (le ventre plein en plus) 😬

Il y a plusieurs restaurants au Port, on est allé à “U Rasaghiu“. Le cadre est top et au calme et la terrasse du resto est grande.

Les serveurs sont super gentils et attentifs.

Pour ma part, j’ai choisis le menu Terre et Mer à 25 euros. On peut choisir entre plusieurs entrées, plats et desserts.

J’ai pris un demi homard en entrée, du sauté de veau aux olives avec des penne et deux boules de glaces en dessert.

Très sincèrement, j’ai trouvé le menu vraiment peu cher pour la qualité (et la quantité).

Papa à choisi une salade à 15.80 euros qui était bien consistante et deux boules de glaces en dessert à 5 euros.

Pour bébé, on a tenté le menu enfant : steak / frites. Mais monsieur préférait picorer dans nos assiettes 😂. Pourtant c’était un steak de qualité et des bonnes frites maison ! (papa a dû terminer)

L’après midi, on s’est rendu près de la plage du Pero à Cargèse. On a voulu tenter la randonnée jusqu’à la tour d’Omigna.

Le chemin était trop rocailleux pour prendre la poussette. Du coup, on a commencé la rando sans, mais on a fait demi tour à la moitié du chemin car ça commençait à être un peu long.

Il nous aurait fallu un bon porte bébé de randonnée donc si vous en avez un, je vous conseille de le prendre pour les balades proposées en Corse.

On a fini la journée par une petite balade et on est rentré tranquillement.

J8 : Sagone et Cargèse

Nous n’avions rien prévu pour ce 8ème jour. Mais comme papa avait oublié le petit matelas à langer de Gabriel dans les toilettes du restaurant à Cargèse la veille, nous y sommes retournés ^^

En matinée, on a fait une halte à la plage “Santana” à Sagone avant de rejoindre Cargèse.

La plage était presque déserte malgré qu’elle soit très grande. Les vagues sont petites donc parfaites pour bébé. On a bien profité, c’est vraiment agréable d’aller à la plage le matin plutôt que l’après-midi.

En plus, vous le savez, avec un petit, il est préférable d’aller à la plage le matin ou en fin de journée (pour éviter les périodes les plus chaudes de la journée).

On s’est ensuite rendu à Cargèse à l’heure du déjeuner. Nous avons pique niqué à deux pas de l’église Grecque de la ville. C’était parfait pour manger. On était à l’ombre et on avait une superbe vue !

L’après-midi, on s’est baladé dans la ville. Il y a pas mal de montées et peu de trottoirs. Sans poussette ce n’est pas du tout l’idéal mais alors avec je ne vous explique pas…

Il n’empêche que la ville est super mignonne (même si on fait rapidement le tour).

On est rentré en fin de journée et fait une petite halte à Villanova pour prendre le goûter. C’est un tout petit village. On s’est seulement posé près de la mairie pour 16h, puis on est rentré.

J9 : Ajaccio et la plage de la Terre Sacrée

Pour ce dernier jour plein sur place, on a voulu retourner dans le centre d’Ajaccio.

Nous n’avions pas visité le musée Napoléon Bonaparte, donc c’était l’occasion !

La visite dure environ 1 heure.

La demeure familiale des Bonaparte est sur 3 étages. À l’entrée du musée, nous pouvons laisser poussettes et affaires (il y a des consignes).

Le tarif pour un adulte à partir de 26 ans est de 7 euros. Donc gratuit avant 26 ans.

Gabriel voulait toucher à tout. Les musées pour les petits ce n’est pas l’idéal c’est certain ^^

Il s’impatientait tellement qu’il a débranché la prise de la télé du musée en deux temps trois mouvements 🤦🏻‍♀️

Heureusement, le personnel est super gentil et a été compréhensif.

À midi, direction le marché pour y déjeuner une seconde fois. Nous avons repris du saucisson, du jambon, des Bastelles et des beignets au Brocciu.

Gabriel a mangé un avocat, du pain, des fruits et tous les petits gâteaux offert par les vendeurs du marché.

Tout le monde est vraiment super gentil et accueillant.

Après ce repas à la bonne franquette, on s’est promené dans la vieille ville. On s’est pris une bonne glace dans la rue du Cardinal Fesch.

Malheureusement, je n’ai pas du tout retenu le nom du glacier mais c’était super bon. Les glaces sont artisanales et les cônes bien remplis.

En fin d’aprèm, je voulais absolument aller une dernière fois à la plage.

On est retourné à celle de la Terre Sacrée. Ce coup-ci, il y a avait pas mal de monde (et un peu moins dans l’eau).

Pas de bol, il y avait des petites méduses dans la mer :'(

Du coup, on n’est pas resté très très longtemps dans l’eau…

On a laissé bébé s’éclater avec le sable puis on est rentré tranquillement dans notre hébergement.

Conclusion

Pas de doute, on a profité à fond de nos vacances !

C’est certain, avec un bébé on ne peut pas tout faire, les activités sont plus restreintes mais ça nous a pas du tout empêché de profiter de chaque jour.

Le plus compliqué, c’était les longues promenades/randonnées. Sans la poussette, c’est assez galère de faire marcher un petit et encore moins dans des chemins étroits ou rocailleux qui sont un peu dangereux.

Si vous êtes des grands fans de marche, je vous conseille fortement d’investir dans un porte bébé de randonnée. Je pense que vous pouvez en trouver des très bien à Décathlon.

Sinon, nous sommes ravis d’avoir découvert Ajaccio et ses alentours. Plages, balades, restos, visites, excursions, il y a de quoi faire 😉

Nous avons aussi super bien mangé pendant notre séjour. Les restaurants étaient top et proposaient presque tous des sièges bébé.

Les spécialités corses sont super bonnes (Brocciu, Bastelle, Fiadone, Canistrelli jambon, saucissons, fromage corses, et j’en passe MIAM).

Bref, la Corse est une super destination en famille !

Concernant bébé, on a essayé de respecter au maximum ses besoins.

Il a fait ses siestes les débuts d’après-midi comme d’habitude soit dans la voiture, soit dans la poussette.

On évitait les plages en pleine journée au moment ou le soleil tape beaucoup.

Le soir on rentrait vers 17h30 / 18h pour se reposer un peu et ne pas se presser pour la routine du soir. Bref, nous n’avons pas bousculé ses habitudes et cela ne nous a pas du tout empêcher de passer un bon séjour 🙂

Et vous, racontez moi vos destinations favorites avec bébé, votre organisation pendant les vacances et vos voyages de prévus bref je veux tout savoir 😀

Infos pratiques

Location d’hébergement Airbnb

On a séjourné dans un petit appartement situé dans le petit village d’Alata qui se trouve à 15 minutes en voiture du centre d’Ajaccio.

C’était l’idéal pour pouvoir se garer facilement et surtout pour être au calme.

Tarif pour 10 nuits : 511 euros

Location de voiture Sixt

On a réservé une voiture sur Internet plusieurs semaines avant notre arrivée. En comparant les différents loueurs, Sixt était le moins cher (location de voiture + le siège auto).

Si vous vous demandé s’il est indispensable de louer une voiture en Corse, je vous répond que OUI. Ça me semble assez compliqué de visiter la Corse si on est pas véhiculé…

Tarif pour 11 jours : 245 euros (dont 40 euros pour le siège enfant).

Ah et pour la petite anecdote, on devait avoir une Peugeot 208. Sauf qu’en sortant de l’aéroport pour récupérer le véhicule, on nous a proposé un 3008 (sans frais supplémentaires).

C’est vrai que c’était sympa d’avoir une meilleure voiture et plus spacieuse sauf qu’on n’avait pas pensé aux routes de montagne ^^. Oui ne vous faites pas avoir comme nous. Un plus petit gabarit (un 2008 par exemple) suffit je pense 🙂

Vol aller/retour Easyjet (Paris CDG – Ajaccio)

Nous sommes partis du 11 juin au 21 juin et avons réservé notre vol au mois de janvier.

On est passé directement par Google Flights pour trouver le meilleur vol.

Tarif pour 11 jours : 392 euros pour deux adultes et un bébé de moins de 2 ans (sur les genoux)

Parking

Pour se garer à Ajaccio ce n’est pas tip top. À chaque fois, on laissait la voiture au Parking souterrain “Diamant” qui était tout le temps bondé.

En plus, pour ressortir du parking, il faut emprunter un escalier. Je vous laisse imaginer la galère avec la poussette.

Malheureusement, c’est un des seuls parking sur Ajaccio. Il y en a un autre près du Port mais il est également assez plein…

Sinon, concernant le tarif, on s’en sortait pour 10 euros environ à chaque fois.

Heureusement, c’était le seul parking payant pendant tout notre séjour.

Budget

Hébergement : 511 euros

Location de voiture : 245 euros

1 plein d’essence : environ 45 euros

Parking : environ 30 euros

Vol aller / retour : 392 euros

Courses + Marché : environ 200 euros

Restaurants (dont glaces, verres) : environ 250 euros

Activités (excursion, musée, visites) : environ 90 euros

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire