Alimentation

La diversification alimentaire

Quand bébé est né, j’appréhendais une chose en particulier, la diversification alimentaire. Me demandez pas pourquoi mais je n’étais absolument pas pressée d’arriver à ce moment dans la vie de bébé.

Je me posais énormément de questions à ce sujet et j’étais déjà paumée. Quand commencer la diversification alimentaire ? Que devrais-je lui préparer comme petit plat ? Quelle quantité lui donner ? et j’en passe.

J’ai anticipé en commençant à m’informer sur la diversification alimentaire lorsque Gabriel a eu 3 mois. Et j’ai bien fait !

J’ai débuté mes recherches sur internet et je suis tombée sur un super blog. J’ai passé une bonne partie de ma soirée à lire les articles. Ce site est très bien fait, il y a des tableaux, beaucoup d’explications ainsi que des recettes en fonction de l’âge de bébé (ce qui est très pratique).

J’invite toutes les mamans qui comme moi appréhendent le moment de la diversification alimentaire à aller s’informer sur le blog de Céline.

À quel moment j’ai commencé la diversification ?

Lors du rendez-vous des 4 mois de bébé, notre pédiatre nous a donné le feu vert pour commencer la diversification. J’ai été étonnée car je ne m’y attendais pas du tout et à vrai dire je trouvais ça tôt de commencer à tout juste 4 mois !

J’ai attendu 2/3 semaines suite au rendez-vous avant de lui préparer des purées.

Je venais de remplacer la tétée du soir par un biberon de lait en poudre et cela était déjà un sacré changement pour Gabriel. C’est aussi pourquoi j’ai préféré attendre plusieurs jours pour les purées.

J’ai également fait en fonction des “envies” de Gabriel. À chaque fois qu’on était à table en train de manger, il nous regardait en bavant.

Et oui, il voulait déjà manger comme un grand avec papa et maman.

Comment j’ai démarré la diversification alimentaire ?

Pour les premières purées de Gabriel, j’ai suivi le tableau « Comment démarrer la diversification alimentaire ? » que Céline a publié sur son blog.

Bébé a donc mangé (seulement le midi) quelques cuillères de purée de carottes pendant 3 jours puis nous sommes passés à un autre légume pendant 3 jours également etc.

Je lui donnais le sein avant la purée et parfois aussi après quand bébé réclamait. Par la suite j’ai remplacé la tétée du midi par un biberon de lait artificiel (Physiolac puis Galia).

Pour la préparation des purées, c’est papa qui s’en charge. Il utilise le Babycook de chez Béaba. La cuisson est donc à la vapeur (c’est la cuisson idéale pour bébé).

Quand tout est cuit, il faut mixer les légumes. En plus de cuire les aliments, le Babycook peut mixer (et ça c’est vraiment trop pratique).

Au moment de mixer, il faut ajouter un peu d’eau de cuisson dans les légumes pour que la texture soit bien lisse. Le truc à savoir c’est que l’eau de cuisson contient plein de vitamines et minéraux.

Il faut aussi mettre un peu de matière grasse, du beurre ou de l’huile d’olive.

Elles sont essentielles pour l’organisme et le cerveau des bébés. Bien évidemment il ne faut pas en mettre en grande quantité.

De plus, la purée aura meilleur goût avec un petit d’huile ou un petit bout de beurre.

Bien sûr il ne faut pas saler les plats de vos petits. Les reins des bébés n’ont pas la capacité d’éliminer le sel comme ceux des adultes.

Pour la préparation des repas, il est préférable d’utiliser de l’eau minérale. On utilise l’eau Mont Roucous. C’est également l’eau utilisé pour la préparation des biberons de Gabriel.

À quel moment j’ai commencé les compotes ?

J’ai attendu environ 1 mois (à ses 5 mois et demi) pour lui faire des compotes au goûter. 

Pour commencer, j’ai voulu l’habituer aux goûts “salés” puis tout doucement nous sommes passés au sucré.

Personnellement je ne suis pas pour faire découvrir à bébé trop de nouveautés à la fois.

Du coup, pareil que pour les purées de légumes, je lui donnais une compote de fruit (un seul fruit) pendant 3 jours et les 3 autres jours suivant je lui faisais une compote d’un autre fruit (enfin je dis “JE” mais vous avez bien compris que c’est papa qui s’en charge ^^)

Et la purée du soir ?

Lors du rendez-vous des 6 mois de Gabriel, nous avons fait le point avec notre pédiatre sur la diversification alimentaire.

Elle nous a dit qu’à partir de cet âge là, il devait prendre plusieurs repas par jour : midi, goûter et soir. Il fallait donc à présent inclure un repas le soir.

De plus, je lui avait expliqué qu’il avait quelques soucis au niveau du transit et que cela le gênait. Elle m’a confirmé qu’avec le repas du soir cela arrangerait les choses.

J’ai donc commencé sa première purée le soir même du rendez-vous.

Ces problèmes ce sont résolus plusieurs jours après et j’étais ravie.

Honnêtement j’étais un peu septique au fait que la purée du soir change grand chose mais heureusement ça a été le cas.

Pourquoi donner qu’un seul légume ou fruit au début ?

Au démarrage de la diversification alimentaire, il est recommandé de faire goûter à bébé qu’un seul légume (ou fruit) à la fois.

Premièrement cela permet à bébé de découvrir le goût de l’aliment seul et deuxièmement de détecter si votre petit bout est allergique à cet aliment.

Si une purée contient plusieurs légumes (ou fruits), vous ne saurez pas forcément quel est l’aliment qui produit l’allergie.

Plutôt purée fait-maison ou du commerce ?

Je pense que c’est un choix personnel. Il faut que soit un plaisir de préparer les petits plats de votre bébé. Il faut également du temps et une bonne organisation.

De notre côté, avec papa, on préfère préparer les purées et les compotes de notre bébé. On achète en général des légumes et des fruits bio et on stock au maximum au congèle pour éviter de préparer tous les jours ses repas.

En plus papa adore préparer tout ça et on aime bien y goûter nous aussi.

On achète bio car nous trouvons que les aliments sont meilleurs et ont beaucoup plus de goût. C’est aussi meilleur pour la santé puisque les fruits et les légumes ne sont pas traités.

En revanche, on achète des purées et des compotes du commerce lorsque nous partons en week end. Ça évite de casser la chaîne du froid et que bébé soit malade.

On choisit en général la marque HiPP, Good goût et Babybio ou la marque Mots d’enfants bio de chez Leclerc (oui toujours du bio ^^).

Les goûts sont un peu différent que du fait-maison mais on essaye de choisir des purées plutôt simple (patate douce ou panais jambon par exemple) afin que bébé les mangent.

Mon équipement en cuisine

  • Babycook Béaba. Ce robot est vraiment top quand on souhaite préparer soit-même les plats de bébé. Il est pratique, rapide et ne prend pas trop de place dans la cuisine.
  • Moule multiportions en silicone Béaba. Pour faire le stock de purée ou de compote ce moule c’est l’idéal ! Il y a 6 portions de 150ml (en XL) ce qui permet de faire des réserves au congèle. J’en ai acheté deux, un pour les purées et l’autre pour les compotes. 
  • Pots de yaourt en verre Moulinex.  En plus du moule en silicone, j’utilise ces pots en verre qui sont plus simple à emporter quand nous sortons. Je n’ai pas acheté de pots en verre spécial bébé car ils valent environ 30 euros les 6 ! J’ai trouvé cette alternative, 13 euros les 7 pots. Ils sont très bien et je suis contente d’être tombé par hasard sur ces petits pots !
  • Cuillères Munchkin. Elles sont toutes simples et colorées. Elles passent au lave vaisselle très régulièrement et elles n’ont pas bougées. J’en ai acheté 2 lots soit 12 au total.

Et vous, comment s’est passé la diversification alimentaire de votre petit bout ?

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire